Créer son arrosage automatique avec un Arduino

Alternativement aux systèmes « clé en main » disponibles sur le marché, vous avez la possibilité de créer votre arrosage automatique avec une carte Arduino. Fonctionnant sur réservoir d’eau (et non sur robinet), cette option intéressera particulièrement les passionnés de DIY, mais plus généralement, plusieurs raisons motivent la création par soi-même de son système d’arrosage automatique.

La modularité d’une telle installation vous donne en effet la possibilité, à tout moment, de changer certains paramètres pour les adapter à l’évolution de vos besoins. Concrètement, il vous sera possible d’étendre les zones à irriguer, d’ajuster la durée d’irrigation en fonction de l’humidité du sol, etc.

Les éléments constitutifs d’un système d’arrosage basé sur une carte Arduino

Le premier composant qui vient à l’esprit est tout naturellement la carte Arduino. Très utilisée dans les projets électroniques, et produite sous licence libre, elle se programme sur PC via le logiciel IDE. Ce dernier permet en effet d’écrire, compiler et d’envoyer du code, afin de programmer (durée et fréquence d’arrosage notamment) le microcontrôleur de la carte.

En dehors de celle-ci, d’autres équipements doivent être prévus. Il s’agit notamment d’un réservoir d’eau, d’une pompe immergée, d’un tuyau et d’un relai 5 V. Ce dernier fait office d’interrupteur et est capable de piloter la pompe immergée. Il convient en outre de noter que vous pouvez décider d’intégrer une seconde pompe immergée au système. Quoi qu’il en soit, c’est au relais double que revient la charge de commander les deux pompes. Un capteur d’humidité au sol ou tout autre type de sonde météorologique peut aussi éventuellement être intégré au système.

L’alimentation du dispositif se fait sur batterie 12V.

Lorsque tous les éléments sont à disposition, vous devez procéder à des branchements après avoir pris le soin de concevoir un plan d’arrosage via le logiciel IDE, puis charger celui-ci sur la carte Arduino.

Vous souhaitez nous dire quelque chose ?

Commenter